Les couleurs de la mer 

Charles-François (1817-1878) et Karl (1846-1886) Daubigny en Normandie

Dans le cadre de la 4e édition de Normandie Impressionniste qui l’a labellisée, le musée Eugène Boudin consacrera son exposition à Charles-François (1817-1878) et Karl (1846-1886) Daubigny, une exposition inédite tant par le thème que par le regard croisé qu’elle proposera sur leurs œuvres respectives.

Admiré par Vincent Van Gogh comme un grand coloriste, qui savait exprimer « un sentiment si navrant, si personnel » dans ses paysages, Charles-François Daubigny (1817-1878) a développé son œuvre au contact permanent de la nature. Dès la fin des années 1830, l’artiste, à la recherche de motifs inédits, lie la découverte du riche patrimoine paysager français au travail en plein air. 

Si le talent de Karl Daubigny est unanimement reconnu par la critique, on lui reproche cependant rapidement une trop grande proximité stylistique avec son père. Dans son œuvre officiel, l’artiste se spécialise alors, sans abandonner les vues maritimes, dans les sujets rustiques où l’homme et ses outils jouent un rôle prépondérant. 

Télécharger le dossier de presse

Ainsi, cette exposition révèlera pour la première fois au public le regard artistique porté sur la côte normande par Charles- François Daubigny et son fils Karl.

Pour le père, outre la typologie des motifs normands et leurs variations, elle permettra d’illustrer le fascinant processus de travail en plein air que celui-ci adopte à Villerville, des « pochades » marquées par une touche extrêmement libre aux œuvres de grand format destinées aux expositions du Salon. Explorant la variété des compositions réalisées au contact des motifs de la côte normande, l’exposition offrira aussi la possibilité de mettre les œuvres de Charles-François Daubigny en dialogue avec une sélection de tableaux de quelques-uns de ses illustres contemporains ayant travaillé sur le littoral normand (Courbet, Boudin, Monet, Jongkind).


Pour le fils, l’exposition permettra d’explorer l’évolution de son art à travers les motifs normands : de l’émulation exercée par son père à son émancipation. Elle mettra en évidence sa pratique virtuose de la peinture en plein air, entre observation précise de la lumière et des effets atmosphériques et matérialité appuyée des couleurs, et présentera pour la première fois sa production de motifs littoraux animés, véritables scènes de genre maritimes.

Voir la carte des prêteurs 

des collections publiques

5 septembre - 23 novembre

Nouvelles dates :

(provisoire)

Karl Daubigny, Falaises au soleil couchant. ©Dieppe, Château-musée/Bertrand Legros

Charles-François Daubigny, Plage à marée basse, 1876. ©Amsterdam, Rijksmuseum

Karl DAUBIGNY, Voiliers sur l'estuaire - ©musée des Beaux-Arts de Pau.

Charles-François Daubigny, Château-Gaillard, les Andelys détail), 1877. ©RMN-Grand Palais,Paris, musée d'Orsay/Gérard Blot

Ce site web utilise les cookies. Veuillez consulter notre politique de confidentialité pour plus de détails.

OK